VAINQUEUR AUX PAYS-BAS, BAGNAIA REVIENT SUR MARTIN

L’Italien Francesco Bagnaia a gagné dimanche le Grand-Prix des Pays-Bas, réduisant encore l’écart au championnat du monde MotoGP sur Jorge Martin, qui a terminé deuxième.

Francesco Bagnaia (Ducati) s’est montré de nouveau impérial dimanche au Grand-Prix des Pays-Bas qu’il a remporté haut la main, réduisant encore l’écart au championnat du monde MotoGP sur Jorge Martin (Ducati-Pramac), arrivé 2e. L’Italien a franchi la ligne d’arrivée avec plus de 3,5 secondes d’avance sur l’Espagnol, qui ne compte plus que dix points d’avance au classement des pilotes.

Après avoir déjà remporté tout aussi confortablement la course sprint la veille, «Pecco» Bagnaia a plus que jamais Martin dans le viseur pour s’assurer un troisième titre de champion du monde consécutif. Il pourra essayer de le faire dès le GP d’Allemagne le week-end prochain.

«Tout a été parfait ce week-end. Nous avons été très précis, très rapides et le temps était parfait», a constaté Bagnaia, toujours très serein. Il s’agit de sa troisième victoire consécutive à Assen et sa cinquième victoire en huit courses cette année, la troisième de rang. Preuve que le Turinois apprécie tout particulièrement la piste néerlandaise, surnommée la «cathédrale de la vitesse», il l’a faite tatouer sur un de ses bras!

Jorge Martin n’a pu qu’assurer sa deuxième place en regardant son rival s’éloigner, livrant une course en solitaire sur sa Ducati-Pramac semi-officielle. «J’ai fait de mon mieux pour le rattraper», a-t-il souligné, tentant de se consoler en estimant que «2e c’est bien après un week-end difficile» et soulignant qu’il montait sur le podium à Assen pour la première fois.

La troisième place est revenue au coéquipier de Bagnaia, l’Italien Enea Bastianini. Le sextuple champion du monde MotoGP - et actuellement 3e au championnat – Marc Marquez (Ducati-Gresini) a fini 4e. Sa performance a cependant été réduite à néant puisque les commissaires de course l’ont rétrogradé à la 10e place pour pression de pneus non-conforme en course. L’Italien Fabio di Giannantonio (Ducati-VR46) prend sa place, devant l’Espagnol Maverick Vinales (Aprilia) et le Sud-Africain Brad Binder (KTM).

Ducati au sommet

Derrière Bagnaia et Martin, la course a été très disputée avec Marc Marquez, Maverick Vinales (Aprilia), Enea Bastianini et Fabio di Giannantonio (Ducati-VR46) n’arrêtant pas de se passer et de se repasser, jusqu’à ce que Bastianini s’empare de la 3e place grâce à une manoeuvre audacieuse pour ne plus la lâcher dans les derniers tours.

Avec quatre machines aux quatre premières places, Ducati confirme qu’il a toujours la meilleure moto cette saison. C’est d’ailleurs la cinquième fois consécutive que la marque de Borgo Panigale place trois pilotes sur le podium.

Mais ses responsables ont un problème à gérer depuis que Jorge Martin a annoncé qu’il rejoindrait Aprilia la saison prochaine et que son écurie Pramac quittera elle aussi le giron de Ducati pour rejoindre Yamaha. Dans un tel contexte, la tentation pourrait être de favoriser l’écurie officielle et Bagnaia, même si ses responsables affirment que cela ne sera pas le cas.

2024-06-30T13:09:06Z dg43tfdfdgfd