IVRE, IL DéTRUIT LE RADAR APRèS S'êTRE FAIT FLASHER à 156 KM/H DE PEUR DE “SE FAIRE GRONDER PAR SA MèRE”

Les faits remontent au 26 mai dernier, après une soirée bien arrosée, quatre jeunes ont décidé de prendre la voiture malgré le taux d’alcool très élevé du conducteur. Une décision qu’ils ont rapidement regretté.

Prendre le volant après avoir bu de l’alcool n’est évidemment pas une bonne idée. Le tout en roulant à toute allure, c’est encore pire. 

Et pourtant, c’est à ce petit jeu que se sont adonnés ces jeunes gens originaires de la Marne.

Résultat, très tôt dans la matinée, le conducteur s’est fait flasher par un radar à 156 km/h au lieu des 90 normalement autorisés comme le rapporte L’Union.    

Effrayé par la perspective de se faire enguirlander par sa mère, le jeune homme âgé de 20 ans s’est arrêté sur le bord de la route et, accompagné de son jeune cousin de 18 ans, il a détruit le radar.  

Deux policiers renversés

Alertés par un témoin, les policiers de Châlons-en-Champagne se sont donc rendus sur place pour interpeller les fauteurs de trouble. Seulement voilà, le jeune conducteur n’était pas de cet avis et n’a donc pas hésité à faire marche arrière sur deux officiers et les percuter avant de repartir en trombe.

Malheureusement pour lui, la photo du flash avait déjà été envoyée. Il n’a donc pas été très difficile de le retrouver après cette manœuvre extrêmement dangereuse.

Finalement, le jeune homme a été condamné à trois de prison dont deux avec sursis pour refus de s’arrêter, violences sur les policiers et dégradation d’un radar.

La quotidienne

Retrouvez tous les matins une sélection d'articles dans votre boite mail.

Je m'inscris

2024-07-10T05:05:09Z dg43tfdfdgfd